BDSwiss

Afin d’améliorer vos chances de succès au trading des CFD, il est important de comprendre le produit dans son intégralité. Cela vous assure un trading sans souci et la capacité de prendre les meilleures décisions possibles. Sur cette page, vous trouverez une liste de termes clés accompagnés de leur définition. Des exemples sont utilisés pour expliquer ces termes plus en détails.

Actif sous-jacent:

L’actif sous-jacent est l’objet du contrat du CFD. Votre souhaitez trader en vous basant sur les mouvements du cours de la paire EUR/USD ? Dans ce cas, vous devez choisir l’actif sous-jacent correspondant à la paire de devises EUR/USD. Les actifs sous-jacent se divisent en quatre catégories différentes : les paires de devises, les indices, les actions et les matières premières.

Écart:

Un écart est également appelé « gap », d’après le terme anglais. Sur un marché liquide, la cotation se fait de façon continue, c’est-à-dire que chaque niveau du cours est évalué sur le marché.

Exemple:
Les actions Apple passent de 100,00 $ à 100,10 $ en dix étapes, car chaque cent du cours est évalué. Un écart se produit lorsque le cours bondit directement de 100,00 $ à 100,10 $ et saute les cours intermédiaires. De tels écarts peuvent amener un cours d’entrée ou de sortie de votre position meilleur ou moins bon selon les cas.

Cours Bid/Ask et spread:

Chaque actif sous-jacent est spécifié avec deux cours : le cours « bid » et le cours « ask ». Le cours « bid » est toujours le cours auquel vous vendez l’actif sous-jacent, et le cours « ask » est toujours le cours auquel vous achetez l’actif sous-jacent. La différence entre ces deux cours s’appelle le spread. D’autres informations sont disponibles ICI.

Période de détention nocturne ou roulement:

Vous tradez des volumes importants sur le marché, ce qui signifie que vous empruntez des quantités de fonds importants pour les positions longues et dégagez des fonds pour les positions courtes. Pour les positions longues détenues durant la nuit, vous devez généralement payer un taux d’intérêt (roulement), alors que pour les positions courtes, cet intérêt est généralement crédité sur votre compte. Le paiement exact dépend des taux d’intérêt interbancaires. Plus d’informations sont disponibles ICI.

Heures de trading:

La plateforme MetaTrader est disponible pour trader les paires de devises du lundi à 00h00m51s (GMT+1) au vendredi à 23h59m59s (GMT+1). Ces heures sont soumises à l’heure d’été, qui commence le dernier dimanche de mars et prend fin le dernier dimanche d’octobre. Chaque actif sous-jacent est soumis à des heures de trading différentes. Avant de trader, informez-vous sur celles-ci et les risques éventuels associés. Plus d’informations sont disponibles ICI.

Levier:

Le levier décrit la situation où, grâce à l’utilisation de capital emprunté, de petits mouvements du marché peuvent amener à des modifications majeures du résultat final. Le levier indique quelle proportion du capital investi a été empruntée. 1:100 signifie que si vous avez investi une somme de 101 €, 100 € ont été empruntés et 1 euro provient de votre capital. À travers cet effet, un mouvement de 1 % peut provoquer une hausse du montant total de 1,01 €. Pour atteindre le même résultat sans emprunter, il aurait fallu un mouvement de 101 %. Lorsque vous tradez les CFD, le levier fait référence au coefficient entre la couverture requise et le montant du capital déplacé sur le marché. L’exemple suivant devrait vous éclairer.

Exemple
Vous souhaitez trader la paire EUR/USD, qui se négocie actuellement à 1,08755 $. Vous prenez un contrat standard, correspondant à 100 000 unités de l’actif sous-jacent, ce qui représente dans notre cas un volume du marché total de 108 755 $. Votre couverture requise, le montant dont vous avez besoin pour ouvrir la position sur le CFD, est déterminée par le levier. L’exemple suivant illustre la relation entre le levier et la couverture lorsque le volume total reste constant.

Levier Volume Couverture
100 $108,755 $1,087.55
200 $108,755 $543.78
500 $108,755 $217.51

Comme vous pouvez le voir, la hausse du levier réduit la couverture requise. En se basant sur les dispositions d’un contrat standard, le volume déplacé reste toujours le même. Un levier de 500 signifie que vous n’avez besoin que de 217,51 $ comme collatéral pour déplacer 500 fois plus en réalité sur le marché.

Solde du compte:

Vous devez toujours disposer d’un capital suffisant sur votre compte de trading, à défaut de quoi vous vous exposez à une clôture indésirable de vos positions.

Exemple:
Vous avez 2 500 $ sur votre compte et souhaitez trader deux contrats standard sur la hausse du cours de la paire EUR/USD. À un cours de 1,10 $, cela correspond à une couverture de 2 200 $, ce qui reste possible. La paire EUR/USD continue de baisser et atteint un cours de 1,08970 $, ce qui signifie pour vous une perte de 2 060 $. À ce moment, votre position sera clôturée automatique car le solde de votre compte aura atteint le seuil de 20 % de la couverture requise. (2 500 $ – 2 060 $ = 440 $ ; 440 $ = 20 % * 2 200 $) Si la paire EUR/USD monte de nouveau, vous ne pourrez plus profiter de la hausse du cours. Les conditions exactes des appels de couverture et de la clôture automatique des positions sont disponibles ICI.

Taille de contrat ou lot:

La taille de contrat, aussi appelée lot, décrit toujours le volume de trading de l’actif sous-jacent et détermine donc la valeur attribuée à un pip par taille de contrat.

Exemple:
Les paires de devises se négocient généralement par 100 000 unités dans le cadre d’un contrat standard. On calcule la valeur d’un pip en multipliant le pip par le nombre d’unités.
EUR/USD → Pip * Unit = Pip * Unité = 0,0001 $ * 100 000 = $ 10
GOLD → Pip * Unité = 1 $ * 100 onces = $ 100

Liquidité:

La liquidité décrit la disponibilité réelle de l’actif sous-jacent. Une forte liquidité amène la stabilité du cours, ce qui signifie que vous pourrez recevoir le cours demandé. Une faible liquidité peut provoquer des pics du cours (voir Glissement et Écart), où le cours facturé peut différer du cours demandé.

Marge:

Le terme de « couverture » ou « marge » correspond aux fonds immobilisés sur un compte de trading pour permettre l’ouverture d’une nouvelle position. Ce montant sera mis de côté sur votre compte de trading pour servir de sécurité en cas de fluctuation du cours.

La couverture est de nouveau disponible après la clôture d’une position. Les pertes produites sont déduites directement du montant de la couverture. Les pertes non couvertes par le montant de la couverture sont déduites de votre compte de trading. Pour les conditions de couverture exactes, cliquez ICI.

Pip:

Un pip est l’unité de la position dans laquelle le changement du cours de l’actif sous-jacent est spécifié. La taille d’un pip dépend de l’actif sous-jacent tradé et de son cours spécifié. Dans la plupart des cas, une règle très simple s’applique. Un pip correspond à la taille de cotation la plus faible du cours de l’actif sous-jacent multiplié par un facteur 10.

Exemple:
La paire EUR/USD est toujours affichée à la cinquième décimale – 0,00001 – multiplié par 10 → Pip = 0,0001
La paire USD/JPY est toujours affichée à la troisième décimale – 0,001 – multiplié par 10 → Pip = 0,01
L’indice DAX est toujours affichée à la première décimale – 0,1 – multiplié par 10 → Pip = 1

Glissement:

Lorsque les marchés sont volatiles, il peut arriver que votre position ne soit pas clôturée au niveau de stop-loss ou de take-profit prédéfini. La différence entre le niveau de stop-loss ou de take-profit prédéfini et le cours réellement exécuté est appelée le glissement ou « slippage » en anglais.

Exemple:
TLa paire EUR/USD se négocie à 1,10248 $/1,10256 $ et vous avez ouvert une position pariant sur la hausse du cours à 1,10256 $ avec un contrat standard. Un ordre de take-profit devrait sécuriser vos profits à un cours de 1,10340 $/1,10348 $. Les actualités du marché font rapidement fluctuer le cours qui passe directement de 1,10338 $/1,10346 $ à 1,10362 $/1,10370 $. Le cours de take-profit souhaité de 1,10340 $ n’a pas pu être exécuté car le premier cours disponible a été 1,10362 $. La différence de 0,00022 $ est appelée le glissement. Vos profits sur un contrat standard ont augmenté de 22 $. Ces fluctuations du cours peuvent provoquer des profits et des pertes plus élevés que prévu.

Stop et limite:

Le stop et la limite se réfèrent à la méthode d’exécution de vos ordres placés. Ces deux termes n’ont rien en commun avec les expressions en apparence similaires de stop-loss et take-profit. Un ordre STOP indique que, selon vous, la tendance existante du cours continuera après avoir atteint le cours de votre ordre. Un ordre LIMITE indique que, selon vous, la tendance actuelle s’inversera lorsque le cours aura atteint le cours de votre ordre. Plus d’informations sont disponibles ICI.

Stop-loss et Take-profit

Ces types d’exécution d’ordres vous aideront à clôturer automatiquement des positions une fois certains niveaux définis atteints. La fonction stop-loss vous permet de contrôler vos pertes et la fonction take-profit vous permet de protéger vos profits. Plus d’informations sont disponibles ICI.

Avertissement sur les risques: Le trading du Forex / des CFD et autres produits dérivés est hautement spéculatif est comporte un niveau de risque élevé.